Detoxionis posologie, exclusivit?, fabricant et acheter afin proteine pour maigrir femme

Detoxionis posologie, exclusivit?, fabricant et acheter afin proteine pour maigrir femme

Detoxionis  posologie, exclusivit?, fabricant et acheter afin proteine pour maigrir femme

  • list1.txt
  • list2.txt
  • list3.txt
  • list4.txt

Detoxionis resultat

Detoxionis resultat

persistent dans l'organisme en quantité suffisante, suffisamment longtemps, et qu'elles y circulent assez librement pour que des interactions surviennent, entraînant des effets biologiques perceptibles, ou même détectables
chez l'être humain, de nombreux organes assurent toutefois l'élimination rapide des déchets de l'organisme (le foie, les intestins, les reins, les poumons, notre peau par la transpiration…)
mais voilà : si l'on en croit les sites web et ouvrages promouvant la détox, les canaux par lesquels fluides et déchets organiques sont peu à peu évacués à l'extérieur du corps “travaillent trop”, “se fatiguent” ou “se bouchent”
les spécialistes de la détox désignent ces canaux du nom “savant” d'émonctoires
seulement, la réalité biologique est tout autre
un dysfonctionnement rénal ou hépatique conduit à une intoxication rapide de l'organisme
qui peut conduire à la mort
À moins d'une affection réduisant les capacités de nos organes, ceux-ci purgent notre corps sans besoin d'aucune aide !
si vous n’êtes pas présentement en train d’aller très mal, c’est que ces organes fonctionnent tout à fait correctement
votre urine est plutôt claire ? cela signifie que vos reins font un excellent travail de détoxification, sans nécessiter d'un soutien extérieur
votre urine est plutôt foncée ? buvez plus, ou consommez moins de betteraves
celle-ci reste foncée ? peut-être vaut-il mieux consulter un médecin
en 2011, une synthèse méthodique des études scientifiques sur le sujet a été initiée par un éminent chercheur britannique
il s’est heurté, explique-t-il dans l'article publié l'année suivante dans le british medical bulletin (bmb) [1], à un tout petit souci : dans la littérature scientifique ou médicale, les concepts et notions liés à la détox… n’existent pas [2]
aussi s'est-il rabattu sur une analyse des affirmations les plus couramment formulées dans les livres grand public à succès sur le sujet
au détour de nombreux sites promouvant (et commercialisant) des régimes détoxifiants vous pourrez en effet apprendre que la “désintoxication profonde de l'organisme [est] héritée de millénaires de savoir traditionnel”
mais voilà : la “tradition” ne nous transmet pas que des pratiques valides et efficaces
certaines pratiques anciennes démontrent parfois leur réelle efficacité à la lumière d'expériences scientifiques rigoureuses, qui révèlent en outre les mécanismes qui expliquent “pourquoi ça marche”
mais la sagesse populaire se fait également, et bien souvent, le relais d'idées reçues, de préjugés ou de pures superstitions
la conclusion rendue est sans appel : “les principes de la [détox] ne font aucun sens dans une perspective scientifique, et il n'existe aucune preuve clinique qui puisse les appuyer”
son avis rejoint de nombreuses tentatives antérieures menées par des chercheurs, médecins et pharmaciens d'extraire du sens des discours “détox”
y compris celui d'ardents défenseurs des médecines douces [3], qui reconnaissent sans mal que les concepts liés à la détox n'ont rien à voir avec de la médecine
comme le résume l'auteur de l'article du bmb, s'il existe bien aujourd'hui une controverse sur la détox, il rappelle qu'elle porte sur le fait suivant : “bien que la promotion de [ces pratiques] constitue une source de revenus pour certains industriels, elle possède un fort potentiel pour nuire aux patients et aux consommateurs”…
il existe bel et bien des cas – graves – où le corps à besoin d’un coup de main, comme les intoxications chroniques au plomb, qui provoquent le saturnisme, avec des symptômes lourds, et des risques d’atteintes du système nerveux
pour ces situations extrêmes, on connaît des processus chimiques spécifiques, qui permettent d’agglomérer le plomb pour autoriser son excrétion
au-delà de tels cas cliniques bien précis, avec des procédés très particuliers, aucune étude scientifique n’a jamais identifié à ce jour de substance, de plante, de tisane, de régime, dont l’organisme aurait impérativement besoin pour purger, de façon routinière, une substance qui lui serait nuisible
“des concepts simplistes mais incorrects, tels que la détoxification, abondent [dans le discours associé aux pratiques se revendiquant alternatives à la médecine]”, commente l'article
“toute allégation thérapeutique devrait être testée scientifiquement avant de faire l'objet d'une publicité
et la détoxification ne peut pas faire exception à cette règle
force est de constater que l'idée fausse selon laquelle nos organes seraient “surbookés” ou incompétents alimente un commerce inquiétant
au-delà de quelques tisanes et jus de fruits hors de prix, on trouve en effet commercialisées des thérapies aussi farfelues que dangereuses
on pourra notamment citer :
au vu de toutes ces considérations, difficile de ne pas rejoindre le pharmacien québecois olivier bernard dans une récente analyse méthodique (et ironique)

Detoxionis ingredient

Detoxionis vente

Detoxionis vente

Detoxionis anti age

Detoxionis ingredient