Prostalgène – le supplement qui aide naturellement le systeme humain

Prostalgène – le supplement qui aide naturellement le systeme humain

pendant des mois, 3 opérations sans résultat, pour finir je suis aller voir un naturopathe qui me conseil l’argent colloïdal par voie interne mais aussi de tromper mon coude dans ce produit 3 x par jour pendant 15 minutes, dès le premier jour j’ai vu une nette amélioration, au bout d’une semaine la plaie c’était refermée avec une belle cicatrice prostatite ou hemorroides
et depuis plus rien.(Michel – Montreux Suisse)
Voici environ un mois, j’ai reçu un coup de téléphone de ma soeur ; elle est infirmière dans un hôpital de Nouvelle-Écosse (Canada) et m’a raconté l’histoire d’une vieille amie qui s’est. complètement guérie de cette horrible maladie avec de l’argent colloïdal.
78. Un client m’a raconté qu’il souffrait d’une grave infection hépatique et prostatite ou prostatique
que les médecins avaient renoncé au bout de deux ans de traitement.
Il y a environ un an j’ai essayé le Mesosilver et au bout d’un mois (dose d’un bouchon par jour), cette maladie de peau avait disparu et n’est jamais revenue !
64. J’ai souffert d’une mycose (ongle de I’orteil) depuis l’âge de 13 ans et j’ai tout

prostatite chronique causes

prostatite chronique causes

Prostalgène - le supplement qui aide naturellement le systeme humain

tout examen de conscience quant à sa compromission dans le nazisme (ce pays étant parvenu à se poser en victime d’un voisin qu’il accueillit pourtant à bras ouverts)
otto muehl, hermann nitsch, günter brus, rudolf schwarzkogler, entre autres, déclenchent une série d’actions à l’assaut de tous les tabous et conventions morales
a rebours de toute prétention à la beauté, de toute distanciation raisonnante, le corps lui-même y devient une sorte d’objet d’action
toutes ses fonctions, y compris excrémentielles, paraissent démantelées et réintégrées dans un processus énergétique dévastateur
celui-ci peut prendre des formes rappelant le désordre souhaité des happenings, ou au contraire se développer en amples rituels où des saillies blasphématoires le disputent à des réminiscences archaïques, dans la quête de puissants effets cathartiques
l’actionnisme aura plus travaillé dans des dimensions organiques, éventuellement empreintes d’influences psychanalytiques, qu’en direction des projections conceptuelles plus coutumières dans l’art-performance
il n’en demeure pas moins l’un de ses moments d’extrême incandescence
si la présence active de l’artiste dans tout son corps livré à son geste suffisait à définir la performance, alors il faudrait considérer que tout danseur, et tout musicien en situation de représentation ou de concert ressortissent à l’art-performance
il n’en est rien, bien évidemment
seuls des secteurs limités dans l’art chorégraphique et dans la musique peuvent y être rattachés
anne collod & guests, parades & changes, replay, 2008
2
trisha brown, early works, 2008
la séquence privilégiée du judson dance theater en 1962 et 63, puis du grand union dans les années 70, mettent en lumière la post-modern dance new-yorkaise (sans oublier toutefois les pionnières californiennes simone forti et anna halprin)
des artistes tels que deborah hay, trisha brown, yvonne rainer, steve paxton, lucinda childs, se consacrent alors à une déconstruction systématique des conventions de la représentation scénique chorégraphique
la sortie des lieux de spectacle en est une des caractéristiques
de même, le recours à des gestes « trouvés », tirés du quotidien (à commencer par la marche), et ré-agencés selon des partitions de tâches à exécuter, en-dehors de toute notion d’investissement psychologique ou d’évocation narrative
l’accumulation de gestes, les évolutions en positions paradoxales (suspensions, évolutions à la perpendiculaire de murs) sont des procédés de composition
les collaborations interdisciplinaires, les redistributions de rôles, le rejet des statuts d’autorité d’auteur, sont expérimentés
l’exploration perceptive, le renoncement à la mise en forme du mouvement, l’improvisation à partir de l’entrée des corps en contact, l’invention de nouvelles géographies corporelles sont préconisés
en ce qui concerne la musique, chez des la monte young ou charlemagne palestine, la notion de performance s’inscrit là encore dans le recours à des sons trouvés, l’altération des instruments de musique, l’imbrication interdisciplinaire et technologique, le collage et la juxtaposition hétérogène des motifs et des registres
la poésie sonore, quant à elle, ne se résume pas à la simple déclamation des écrits, mais travaille la langue dans les mêmes perspectives d’éclatement de ses cadres, de remise en cause de ses logiques structurelles, d’engagement vocal à travers toute une implication corporelle sonore, etc
a tous ces égards, l’engagement de l’artiste dans l’action se conjugue avec la mise au défi de toutes les limites que pourraient lui inspirer les héritages disciplinaires et autres cadres académiques
cela avec une forte composante expérimentale, voire élaboration conceptuelle, à distinguer nettement de la seule notion d’improvisation concertante largement répandue en musique
tant de gestes extrêmes sont rattachés à l’art-performance, qu’une compréhension superficielle pourrait en faire percevoir les auteurs comme des têtes brûlées et risque-tout en proie aux ivresses de la provocation, si ce n’est, en définitive, en quête de surenchère spectaculaire
or les artistes de la performance mettent en place des protocoles souvent très étudiés, en vue d’un effet escompté de perturbation radicale des représentations corporelles établies
car c’est à même le corps que s’inscrivent des habitus perceptifs, des techniques acquises, des mises en conditions instituées, qui nouent l’intime et le politique, et qui traduisent, sinon produisent, un ordre établi des structures de pouvoir, d’obéissance, de production, de hiérarchisation, etc
c’est cela qu’il s’agit d’aller débusquer
prise de risque physique et prise de risque intellectuelle se conjuguent et la première crée les conditions perturbatrices des cadres, favorisant l’exercice de la seconde
gina pane, action escalade non-anesthésiée, avril 1971
photographies noir et blanc sur panneau en bois,
acier doux, 323 x 320 x 23 cm
le passage aux limites est alors une stratégie permettant d’ébranler les codes qui conditionnent la perception, aussi bien du performeur que de son spectateur
et cet engagement va jusqu’à la prise de risque la plus effective
chris

lutter contre prostatite

forum comment soigner une prostatite chronique

forum comment soigner une prostatite chronique

  • prostatite citrobacter koseri
  • prostatite et kyste
  • prostatite c koi
  • kefir prostatite
  • homéopathie contre prostate

lutter contre prostatite